ESPRIT LIVE, c'est quoi ?

Esprit Live c'est une association créé en 2003 pour la fête de la musique de 2004 qui rassemble des personnes de tous horizons et de tous âges. L'association organise des évènements festifs, musicaux et lumineux pour rassembler et faire vivre une expérience unique aux spectateurs ! Basée sur le bénévolat, elle accueille à chacune de ses manifestations plus d'une centaine de volontaires !

ESPRIT LIVE 2004

21 juin 2004, fête de la musique, devant la Cathédrale St Jean à Lyon, première édition d’Esprit Live avec un concert gratuit géant place St Jean.

NF_DSC_0136.JPG

Des artistes de très bon niveau, aux styles musicaux variés, se produisent en live pendant 6 heures. Une ambiance, une paix et une chaleur particulière se dégagent pendant cette soirée. Ce défi technique et artistique rassemble 7 groupes, 60 techniciens, 110 artistes, 350 bénévoles, 13 000 web-visiteurs, 50 000 spectateurs et des centaines de milliers d’auditeurs sur RCF.

Esprit Live c’est un esprit de fête, ouvert, c’est l’histoire d’une rencontre inédite entre toutes les générations et tous les styles.

Philippe BARBARIN le 8 mai 2003

« C’est une grande joie pour moi de soutenir ce projet mené par Patrice ROCHON du VERDIER, qui mettra à contribution des artistes très différents les uns des autres et apportera une note originale à cette grande manifestation populaire. Aussi, je serai heureux qu’il puisse être mis en œuvre avec la participation la plus large possible, de manière à offrir à tous un spectacle de qualité, à dimension culturelle et spirituelle. »

Gérard COLLOMB le 21 juin 2004

« On est extrêmement heureux de s’associer à cette manifestation. J’ai toujours dit que je souhaitais une ville diverse où toutes les cultures puissent s’exprimer. Et je crois que vous avez accepté qu’il y est plusieurs gens qui puissent s’exprimer ici même si, effectivement, l’inspiration chrétienne, devant la cathédrale de St Jean, est dominante et c’est bien normal. Donc je crois que c’est ça une grande ville qui sait respecter la croyance, la spiritualité, la culture de l’autre et qui sait que tout ceci et bien ça forme une société de fraternité. C’est lorsque les gens, finalement, se replient sur eux-mêmes, qu’ils ne dialoguent plus avec les autres, qu’ils ne s’enrichissent plus de la pensée des autres, et bien que les sociétés deviennent des sociétés fermées et régressives. Alors bravo pour ce que vous faites ce soir et puis on continuera avec vous. »